Forêt

Depuis 2013, la gestion de notre forêt est assurée par le Syndicat Intercommunal de Gestion Forestière du triage de Diebling. C’est en mairie de Diebling, siège du SIGF, que Mme Peggy Feld-Ludwig conseillère déléguée à la forêt et Mr Redondin Jean Jacques, Président du SIGF, représentent nos intérêts forestiers. Le SIGF, à ce jour, n’a pas la compétence de la location des droits de chasse.

Depuis 5 ans nous sommes engagés dans le contrat « Etat , COFOR , ONF » afin de garantir une exploitation raisonnée de nos 100 hectares de forêt communale. C’est ainsi que nous avons retenu comme unique prestataire de service l’Office Nationale des Forêts, représenté par notre Agent Patrimonial Mr Raphael Piquet.

L’exploitation actuelle des ressources de notre forêt est de l’ordre de 3,5 mètres cube par hectare et par an, ce qui est bien en-dessous des 5 mètres cube par hectare et par an souhaités par le Ministère de l’Agriculture et de la Forêt. Ce parti pris nous permet de mieux valoriser nos produits en préservant notre réserve forestière. Depuis, le bilan financier est enfin positif pour la commune, la forêt n’est plus une charge. En ces temps difficiles, et comme nous le rappelle notre maire Philippe Legato, cette contribution forestière est la bienvenue. D’autre part, la qualité des produits issus de cette exploitation et le respect de la façon dont nous exploitons notre forêt, font que nous sommes reconnus internationalement, labélisé Forêt PEFC : Programme for the Endossement of Forest.

Nos bois approvisionnent le marché français, et par un jeu de contrat de production nous participons au maintien d’emplois dans de nombreuses scieries locales, mais aussi aux marchés internationaux.

Dorénavant il convient de nous maintenir à ce prestigieux niveau et, pour ce faire, nous devons impérativement nous imposer encore plus le respect de notre foret. A ce titre, en accord avec les services de garderie de l’Office National des Forêts, de l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage et de la Gendarmerie Nationale, des contrôles seront effectués afin de rappeler que la forêt est un espace où l’utilisation de véhicules à moteur tout terrain est interdit à tout public, sauf pour l’usage des ayant droits. Il en va de même des décharges sauvages que nous déplorons, alors qu’une benne à déchets verts est mise à disposition, et hélas, les vols de bois de chauffage devenus trop fréquents. Nous déplorons aussi des actes de malveillance et de vandalisme tels que la destruction de près de 20% des nichoirs à mésange.

Pour faire face aux soucis liés au réchauffement climatique, nous avons dû raser les plantations d’épicéa avec l’espoir d’éradiquer la prolifération des scolytes. A ce titre, dans le cadre du Plan de Relance de l’Etat, nous avons présenté un dossier de repeuplement pour ces sections. Nous allons nous orienter vers des essences méridionales telles que le platane en repopulation, par exemple.

Au sujet du « crève-cœur », des chenilles processionnaires, le Conseil Régional va proposer la mise en place du programme Sylv’ACCTE , en partenariat avec l’ONF et les COFOR. Dans cette attente nous n’avons pas plus de solutions légales à mettre en œuvre, et nous vous invitons à être prudents entre avril et septembre.