Dans quels cas peut-on résilier son assurance habitation avant 1 an de contrat ?

La loi Hamon permet aux usagers de résilier un contrat d’assurance habitation à tout moment à partir du premier anniversaire de contrat, mais il est aussi possible de résilier durant la première année, en cas de changement de situation, de vente du logement ou de changement de condition tarifaire.L’assuré peut demander la résiliation de son contrat d’assurance habitation, même au cours de la première année, en cas de déménagement, mariage, cessation d’activité, ou autre changement de situation. Par ailleurs, bien que cela soit évident, si le propriétaire d’un logement vend le bien ou le perd définitivement, il peut résilier le contrat à tout moment. Par ailleurs, l’engagement d’un an n’est plus fondé en cas de hausse du montant de la prime d’assurance, ou de modification des risques. De plus, si l’usager résilie un de ses contrats d’assurance, il peut aussi résilier ses autres contrats auprès du même assureur. Cette loi permet de renforcer la liberté de choix des assurés, et donc la concurrence tarifaire entre les différents assureurs. Les usagers peuvent ainsi changer facilement pour profiter d’offres promotionnelles, de conditions tarifaires avantageuses, ou de garanties plus étendues. Il peut être judicieux de faire appel à un courtier en assurance, qui pourra négocier des tarifs attractifs. Pour résilier son contrat au cours de la première année, l’assuré peut envoyer une lettre en indiquant le motif qui autorise la résiliation et en joignant le justificatif correspondant. Devront également y être mentionnés le nom de l’assureur, le nom et le numéro d’assuré ainsi que celui du contrat à résilier. Si le contrat a été souscrit en ligne, l’assureur se doit de permettre la résiliation en ligne aussi. 

 

Ce qu’il faut savoir sur l’assurance habitation

L’assurance habitation, essentielle pour protéger son logement, a connu des changements, avec la possibilité de résiliation en trois clics pour les contrats en ligne (comparateur assurance habitation). Obligatoire pour les locataires et copropriétaires, elle couvre les dommages aux biens et la responsabilité civile. Les contrats multirisques habitation (MRH) protègent contre divers sinistres comme incendies ou cambriolages, mais excluent certains biens. La cotisation d’assurance est calculée selon divers critères, et peut être augmentée annuellement. Le paiement de la prime peut être fractionné, et le contrat résilié pour non-paiement ou à l’échéance annuelle.